Lycée Carnot
Accueil du site > CDI > Présentation du CDI

Présentation du CDI

HISTOIRE DU LYCEE CARNOT

JPG - 704.8 ko

Le lycée dans lequel nous évoluons est un lieu riche d’un passé historique. Il fut le premier Lycée de Pointe-à-Pitre crée par décret présidentiel en date du 17 mai 1883, promulgué au journal officiel du 22 juin de cette année là.

Le lycée fut établi dans une bâtisse affectée à un hôpital militaire destiné aux matelots. Cession en avait été faite à la colonie par le Ministre de la marine. Cette construction datait de 1776. Elle, fut détruite par le cyclone du 6 septembre 1776, dévastée par le tremblement de terre de 1843 et reconstruite. Sa reconstruction s’acheva en 1852.

C’est à la suite du décret de l’abolition de l’esclavage en 1848 permettant l’instruction publique gratuite aux colonies que l’idée de création du Lycée surgit. Le directeur de l’Intérieur, Alexandre Isaac, fondateur du lycée, voulut former une élite composée de gens de couleur.

Le 1er septembre 1883, le lycée de Pointe-à-Pitre ouvrait ses portes avec à sa tête monsieur MAGE Proviseur. Hégésippe Légitimus fut l’un des premiers noirs à être scolarisé au lycée.

La création du lycée s’est faite dans un contexte politique tumultueux et a soulevé des polémiques quant à la nécessité d’ouvrir à tous, particulièrement chez les usiniers, notamment Ernest SOUQUES qui voulait que la Guadeloupe forme des ouvriers pour la canne à sucre et non des intellectuels.

Le recrutement du personnel nécessaire à la bonne marche de l’établissement se fit à partir de la Métropole mais la fièvre jaune sévit en Guadeloupe et les Européens ne voulurent pas s’aventurer dans les colonies.

Le lycée accueillait des élèves pensionnaires demi pensionnaires et des externes.

Le lycée de Pointe-à-Pitre sera appelé « lycée CARNOT » en 1895 en hommage au président Sadi Carnot assassiné.

Le Lycée CARNOT, devenu lycée professionnel depuis 1979, a formé l’élite guadeloupéenne, il a été pendant longtemps le seul établissement « tremplin » permettant à nos jeunes guadeloupéens d’accéder aux études supérieures et de rejoindre la classe des intellectuels. Certains, disparus, ont marqué l’histoire de la Guadeloupe. Nous pensons à Gilbert de CHAMBERTRAND, CANDACE, Remy NAINSOUTA, Saint JOHN PERSE, Bertène JUMINER et bien d’autres. Sans oublier messieurs Henri BANGOU, Félix PROTO, Max RIPPON, José GALAS, Thierry ELISE et tous ceux que nous n’avons pas pu citer qui sont la mémoire vivante du lycée. Proviseur actuel : madame SUCCAB Myriam

Le lycée CARNOT est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 15 janvier 1979.


Articles de cette rubrique


Qu’est-ce que le CDI ? (Présentation du CDI)

lundi 6 février 2012
Année 2011-2012 Le CDI du LP Carnot Le centre de documentation est ouvert : Lundi7 h à 14 h15mardi7 h à 14 h15 Mercredi7 h à 13 hJeudi7 h à 16 hvendredi7 h à 13 h30 1.Qu’est-ce que le C.D.I ? Le C.D.I est un lieu de travail et de lecture. Les élèves viennent au C.D.I pour lire, faire des (...) > suite


Club Presse du Lycée (Présentation du CDI)

mercredi 1er février 2012 par Administrateur du site


Quoi de neuf ? (Présentation du CDI)

vendredi 9 décembre 2011
QUOI DE NEUF ? Actualités du mois de Mars 2012 AGENDA Poésie en liberté Concours international de poésie en langue française pour les lycéens et étudiants via internet : www.poesie-en-liberte.com du 02/01 au 02/04 2012. Le temps des poètes 13ème édition 2012. Thème : Enfances du 5 au 14 mars 2012 en (...) > suite


Accueil du site | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 130495

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSCDI RSSPrésentation du CDI   ?

Creative Commons License